photo cimetière militaire

L’histoire de la Normandie entre guerres et pèlerinages

Normandie s’insère parmi les régions très historiques, de par le fait qu’elle faisant partie des terrains de nombreux types de guerres des années passées. Ayant subi aux conséquences négatives de la guerre de Cent Ans, la région ne s’attardait pas à se reconstruire, avant de subir de nouveau à une période de brillance pendant la première partie du 16ème siècle. Durant cette période d’essor, Normandie accueillait de nombreux manoirs construits dans les campagnes. Des hôtels étaient aussi installés dans les villes tout en affichant une architecture propre à la Renaissance. Toutefois, les guerres de religion de la deuxième moitié du 16ème siècle constituaient le principal obstacle de ce réel développement.

photo cimetière militaire

cimetière militaire

Les différentes guerres auxquels la région soumettait

La Normandie a pu se construire de nouveau en 1650 jusqu’à ce que la guerre, en 1689, contre l’Angleterre se déclenche. Le territoire normand a donc été victime de nombreuses attaques et en 1694, le bombardement de Dieppe et de Havre ont eu lieu. La première guerre mondiale n’a pas touchée la région. Pourtant, le 13 Octobre 1914, Rouen est devenu une base Anglaise. Outre la forte croissance du taux de mortalité, le taux de natalité était en baisse au 19ème siècle. Durant la deuxième guerre mondiale, la Normandie fait partie des territoires dominés par l’Allemagne. Plusieurs constructions ont été détruites durant les bombardements et laissent des empreintes partout sur le territoire avec les cimetières militaires, les forteresses, les musées, les routes baptisant sous le nom des grands acteurs des guerres, etc.

L’histoire des pèlerinages religieux en Normandie

La région abrite un grand centre de pèlerinage religieux de Sainte Thérèse-de-l’Enfant-Jésus comprenant des thermes romains, une basilique monumentale et un forum. Tous les ans, le centre accueille des millions de personnes du monde entier souhaitant visiter le lieu où cette jeune Sainte fréquentait, notamment la chapelle du Carme et la maison des Buissonnées.

0 réponses

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>